DVDclassik, site historique consacré aux critiques de DVD et films consacre un bel article sur le film de John Milius, Le lion et le vent. Il souligne le travail éditorial des éditions Rimini et La Plume et plus particulièrement celui de Christophe Chavdia, alors merci à toi Christophe pour ta passion et ton excellent travail éditorial.

« Présenté dans un beau digibook comprenant le Blu-ray et le DVD, Le lion est le vent est accompagné d’un livre de 116 pages très joliment illustré. Stéphane Chevalier propose un rapide parcours de certaines « gueules » du film : Brian Keith à la « noblesse naturelle » qui se fera connaître aux côtés de son ami Sam Peckinpah ; Antoine Saint-John, « personnage mystérieux » qui incarne le mal à l’état pur chez Sergio Leone ou Robert Enrico ; Aldo Sombrell, « le méchant pistolero des westerns spaghetti » ; Steve Kanaly, vétéran du Vietnam popularisé par la série Dallas ; et même Jerry Goldsmith, compositeur instinctif et « caméléon » dont la musique majestueuse du Lion et le vent mélange lyrisme, drame et sonorités orientales. Stéphane Chevalier a également interviewé Darrell Fetty, l’un des acteurs du film qui se tournera vers l’écriture de scénario et la production de séries TV à partir des années 2000 (Rome). Il parle de John Milius, « le rebelle controversé » du Nouvel Hollywood qui le dirigera de nouveau dans Big Wednesday, et qui commandait ses troupes comme « un général truculent ». C’est grâce à Darrell Fetty que Rimini a pu ajouter une préface par John Milius lui-même, qui évoque la vie comme « une rude bataille » et ses héros destinés « à une vie de solitude »

« Mais le gros du livre est un texte de 64 pages entièrement consacré au réalisateur, « artiste inquiétant » et clivant, « le nouvel homme qu’on aimera haïr » à Hollywood. Ecrit par Christophe Chavdia, à qui l’on doit déjà plusieurs livrets chez Rimini (comme Miracle en Alabama par exemple) et surtout le livre consacré à Richard Fleischer édité avec Les vikings il y a deux ans, John Milius, le prisonnier du désert évoque notamment la production et le tournage en Espagne du Lion et le vent, « grand film élégiaque d’aventures exotiques (…) avec un regard couleur d’enfant » et résume de manière très précise les faits dont il est inspiré. »

https://www.dvdclassik.com/test/blu-ray-le-lion-et-le-vent-rimini-editions-mediabook-collector-blu-ray-dvd