Regard critique s’arrête un instant sur le film La bataille pour Anzio et rend hommage au film. Film oublié sur les grands récits de la seconde guerre mondiale, La bataille pour Anzio revient sur un grand désastre humain de la stratégie alliée. Tout comme durant l’opération Market garden, aux Pays Bas en septembre 1944, à vouloir raccourcir la guerre, et en sous-estimant les forces allemandes, les alliés n’ont fait qu’augmenter leurs pertes humaines.

Regard critique :

« Pas de vrai replis stratégique comme à Dunkerque, pas de débarquement tonitruant comme au D Day, juste une défaite, simple et toute en bavures. Pas franchement l’épisode le plus glorieux de la Seconde Guerre Mondiale, la bataille d’Anzio n’a été évoquée sur grand écran que par l’entremise de cette coproduction italo-américaine.

Si La Bataille pour Anzio a sans doute un peu tendance à se perdre au milieu des dizaines de films de guerres venant rappeler, à raison, le courage de nos vétérans pendant la Seconde Guerre Mondiale, il n’en est pas cependant sans intérêt. Un petit film soit, mais qui entouré de ces débauches de séquences de batailles ultra spectaculaires, de célébrations héroïques et patriotiques, d’un manichéisme totalement assumée, détonne un peu avec cette petite troupe isolée, menée par un journaliste de guerre, qui semble vouée à manquer toutes les étapes importantes de l’évènement historique en train de se jouer.

L’éditeur a choisi ici de privilégier dans les bonus non pas le film mais l’évènement historique en lui-même en offrant la parole à Laurent Henninger journaliste sur la revue Guerre et Histoire, qui retrace très efficacement les tenues et aboutissement de cette défaite aussi bien militaire que politique et humaine. »

http://www.regard-critique.fr/rdvd/critique.php?ID=5779